Pages Menu
Categories Menu

.: Iridologie


« tels sont les yeux, tel est le corps » reste la phrase la plus
connue d’Hippocrate.

Aujourd’hui, l’iridologie est une des techniques de Bilan de santé et de prévention les plus utilisées par les naturopathes. Depuis la plus haute Antiquité jusqu’au 21ème siècle les projections iriennes des organes ont été décrites de nombreuses études et cartographies se sont succédées.

LE BILAN OU DEPISTAGE PAR L’IRIDOLOGIE DE TERRAIN
C’est l’état des lieux de notre organisme tout entier par l’interprétation des
signes visibles au niveau de l’iris, selon une méthode traditionnelle, non médicale. La mise en évidence de ces signes donne des indications non scientifiques mais suffisamment précieuses et parlantes.
Le rôle du bilan par l’iridologie de terrain est de procéder à une analyse approfondie du terrain personnel de l’individu, de jauger son capital santé, d’évaluer son état de vitalité, de constater les déficiences et les déséquilibres, de renseigner sur la cause de ses troubles, ainsi que de mettre en lumière ses prédispositions génétiques ou héréditaires.
Ce bilan permet de déterminer :
1 L’hérédité fondamentale génotypique (patrimoine héréditaire).
2 L’hérédité seconde et les dispositions morbides qui se sont greffés sur cette constitution.
3 La qualité des tissus de l’ensemble de l’organisme.
4 La vitalité de ces tissus.
5 Les réserves nerveuses et minérales globales et locales.
6 L’état et le fonctionnement de chaque système de l’organisme.
7 L’équilibre acide / basique de l’organisme
8 La capacité de réponse aux agressions du système hormonal.
9 La somme de surcharge et d’encrassement des tissus par les déchets métaboliques.
10 La situation des foyers infectieux, primaires et secondaires, même les plus minimes.
11 Les causes profondes des perturbations caractérielles et comportementales.
12 Le degré de vieillissement général ou local de l’organisme.

Sans s’inquiéter des symptômes locaux, ce bilan permet de remonter aux
causes initiales et les dévoiler. La suppression de ces causes suffit à remettre le sujet sur le chemin du rééquilibre organique aboutissant à la véritable santé.
L’iridologie de terrain nous démontre que la perfection n’existe pas. Il nous
faut vivre avec notre terrain, mais faire en sorte qu’il ne bascule pas vers la maladie.
Comment ça fonctionne?
Quelques 500 000 filaments nerveux et veines relient l’iris au reste du corps. Ces signes apparaissent bien avant que vous ne ressentiez les premiers symptômes, et restent marqués très longtemps après la guérison. C’est donc l’expérience de l’iridologue qui l’aidera à faire la différence entre un dysfonctionnement passé, présent ou à venir.
L’intérêt est à la fois :
Préventif : découvrir quel est votre terrain permet de prendre conscience de la manière dont votre organisme fonctionne: vos points forts, vos faiblesses organiques et donc vos prédispositions pathologiques.
Grâce aux explications détaillées de l’iridologue, vous savez alors quels sont vos organes à soutenir, et surtout de quelle manière.
Curatif : l’iridologue vous explique le POURQUOI de vos symptômes, vous aurez donc un savoir faire pour la suite.

Une séance d’iridologie vous permet donc de prendre conscience que vous pouvez être acteur de votre bien-être physique, nerveux et émotionnel.
Déroulement d’une séance:
J’ utilise un iridoscope (loupe lumineuse, digitale, connectée à un ordinateur, qui permet de prendre des photos),c’est un matériel de précision.On prends une photo des deux yeux.
Avec une cartographie irienne, je vous explique ces observations de façon détaillée lorsque le résultat le permet.(Voici en dessous une photo d’une cartographie partielle.)
On va  approfondir les résultats en cherchant d’autres causes à vos déséquilibres organiques dans votre mode de vie, et chercher à apporter des conseils personnalisés (alimentation, gestion du sommeil, du stress …)

Attention : l’iridologie ne peut-être utilisée pour diagnostiquer une maladie et ne se substitue pas à un bilan médical. Ce n’est pas non plus un bilan ophtalmique. Elle permet, par exemple, de détecter un dysfonctionnement organique (ex : un foie paresseux) mais ne pourra pas nommer la maladie (ex: hépatite, cirrhose…). Vous devrez donc consulter votre médecin pour un diagnostic et une prise en charge médicale.